Difficultés installation VMC

Installer une v.m.c dans un logement en copropriété.

caisson de vmc

Quel que soit le type de ventilation mécanique contrôlée que vous choisissez, il sera nécessaire que le système prenne de l’air neuf à l’extérieur du logement pour le rejeter à nouveau à l’extérieur, une fois chargé de toutes les pollutions intérieures.

En effet, c’est en remplaçant l’air pollué et humide du logement par de l’air neuf que le système vmc fonctionne.

Mais comment prendre de l’air à l’extérieur sans carotter la façade pour permettre l’installation de la grille d’air ? C’est la première difficulté rencontrée pour installer une vmc dans l’ancien, car la façade est une partie commune et son percement nécessite l’accord de la majorité des copropriétaires. Malheureusement obtenir cet accord surtout si la façade vient d’être refaite est parfois synonyme de parcours du combattant. La pose d’une grille extérieure modifie l’aspect esthétique. Sans compter, parfois la résistance de certains copropriétaires qui ne se sentent pas concernés par les problèmes de pollutions et d’humidité ou de qualité de l’air intérieur.

Une fois l’accord de percement et de pose d’une grille extérieur obtenu, d’autres difficultés techniques pour l’installation de votre vmc en copropriété, se posent.

Ou installer son caisson de vmc ?

Généralement dans un pavillon, la vmc se positionne dans les combles. L’air neuf rentre par les grilles visibles  sur les parties fixes des fenêtres et l’air pollué ressort en toiture ou en façade.

Dans les appartements existant l’installation d’une vmc en copropriété est plus compliquée car parfois, il sera nécessaire de poser un faux plafond pour cacher le caisson de vmc.

Si le faux plafond ne couvre pas toute la surface, il vous faut prévoir un coffrage pour cacher certaines gaines. Vous devez donc réfléchir à l’endroit ou sera positionné le caisson de vmc, la grille de rejet d’air et la gaine qui va du caisson à la grille extérieure

Faite attention à vérifier si la hauteur sous plafond du logement est suffisante pour installer ce faux plafond ou ce coffrage d’une épaisseur minimum à vérifier sur les modèles existants..

Les types de VMC courants

La vmc purification simple flux

Avec une ventilation mécanique contrôlée simple flux, l’air extérieur entrant est filtré afin de retenir les pollens, particules fines et bactéries et l’air intérieur est extrait afin de libérer l’air de la maison du CO2, des COV, de l’humidité, etc…

La vmc simple flux

Avec une ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable, le renouvellement de l’air s’adapte automatiquement au taux d’humidité ou à la présence d’occupants pour une ventilation au plus près des besoins. Les débits aux bouches sont réduits au minimum en période d’absence afin de limiter les déperditions de chaleur inutiles. Lorsque le taux d’humidité s’élève dans le logement (respiration, douche, cuisine…), le débit de ventilation augmente. La modulation se fait pièce par pièce au niveau des bouches et entrées d’air hygroréglables.

Avec une ventilation mécanique contrôlée simple flux, le renouvellement d’air est maintenu constant et permanent dans le logement. Les entrées d’air garantissent une amenée d’air neuf constante quelles que soient les conditions extérieures (vents, différences de pression…). L’air vicié est extrait au niveau des bouches d’extraction.

Que veut dire renouvellement d’air ?

Si votre ventilation renouvelle en une heure tout le volume d’air de logement, alors le taux de renouvellement d’air est égale à 1.

Vous devez savoir que la ventilation doit être permanente. Autrement dit, la ventilation fonctionne tout le temps. 365 jours par 24 heures. Il y a donc un coût de fonctionnement à prendre en considération dans le choix de sa vmc.

Ce coût est en parti proportionnel au débit d’air entrant, car il nécessaire de chauffer cet air pour ne pas refroidir le logement. C’est ce qu’on nomme « déperditions par renouvellement d’air. Le débit d’air entrant dépend du volume d’air de votre logement. Les déperditions par renouvellement d’air ou la consommation énergétique de votre vmc est fonction de l’importance du logement.

L’autre coût à intégrer dans le calcul est celui de la consommation électrique du moteur de ventilation qui fonctionne toute l’année.

N’hésitez pas à demander un diagnostic à notre expert en cliquant ici 

 

 

Un avis sur « Difficultés installation VMC »

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :